Des bleus avec les Blues. Olivier Giroud a été marqué au corps pour sa première titularisation avec Chelsea ce lundi en Premier League, face à West Brom (3-0). Si l’attaquant français de 31 ans, transféré d’Arsenal il y a deux semaines (17 M€), s’est illustré en première période, avec notamment une remise décisive pour Eden Hazard sur l’ouverture du score, il est sorti à l’heure de jeu après avoir été touché au crâne puis à un mollet.

« C’est sûr que celle-là, je m’en souviendrai, a souri Olivier Giroud au micro de SFR Sport après le match. Il y avait de l’engagement. C’est vrai que j’ai été un peu malheureux quand le défenseur m’est retombé dessus avec ses crampons. En fait, à la mi-temps, ils m’ont mis cinq points de suture. Je me suis senti un peu dans les vapes au début, mais après, ça a été. Vu que ça ne suffisait pas (rires), j’en ai pris une autre sur le mollet. Celle-là était plus douloureuse, parce qu’après, en revenant de la mi-temps, j’avais très mal quand même. Je voulais continuer mais c’est comme ça. Je suis quand même content d’avoir aidé l’équipe à gagner ce match. Il y avait de très bonnes choses. Et d’autres qu’il faudra travailler. En tout cas, je me suis senti bien et ça me fait plaisir d’avoir gagné pour ce premier match. »

Giroud : « On a trois grosses semaines devant nous »

Des coups qui ne gâchent pas les débuts d’Olivier Giroud avec Chelsea. « L’intégration est très bonne, explique-t-il. Ils m’ont très chaleureusement accueilli. Il y a pas mal de Français. Et il y a aussi les Belges, qui sont francophones. J’en connaissais déjà quelques-uns. Ça s’est fait naturellement. Je suis très content aujourd’hui. » Si Alvaro Morata a rejoué dès ce lundi, en le remplaçant à l’heure de jeu, le Français va sans doute avoir du temps de jeu.

« On a trois grosses semaines devant nous, analyse Olivier Giroud. On joue à domicile contre Hull City (vendredi en FA Cup, ndlr). Après, il y a le Barça (20 février, 14 mars) et les deux Manchester (United le 25 février, City le 4 mars). Il va falloir du jus, être en forme et engranger de la confiance. C’est bien, on attend ces grands rendez-vous avec beaucoup d’excitation. On est impatient. On a envie de continuer comme ça et d’avoir une bonne série pour engranger un maximum de confiance. »

http://rmcsport.bfmtv.com/football/chelsea-giroud-raconte-sa-douloureuse-1ere-titularisation-avec-cinq-points-de-suture-1372027.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password